L’asthme d’après Jacques R. Gesret®

remediosnaturalesparaelasma-naturopata

En aucun cas, la cause de l’asthme ne peut être une inflammation permanente des tissus pulmonaires comme tente de l’imposer la médecine.

En effet, une inflammation est une réponse défensive et non une cause en elle-même. L’asthme est une réaction normale de l’organisme en réponse à des informations anormales supposées provenir du plexus pulmonaire (informations « fantômes »).

Des confusions peuvent avoir lieu lorsqu’un message anormal parvient dans un ganglion nerveux dans lequel arrive également des informations viscérales, musculaires, articulaires ou cutanées. Si l’on irrite une fibre nerveuse sur son trajet, les sensations sont perçues comme provenant de ses terminaisons.

Dans le cas de l’asthme, ces informations anormales sont produites par des subluxations articulaires de certaines côtes (1, 2 et 3). Elles sont enfoncées dans 90% des cas du côté droit. Ce fait est facile à vérifier ; il suffit de coucher le sujet sur le dos et de placer ses mains sur le thorax, en haut et bien à plat. Vous verrez qu’un côté se trouve positionné beaucoup plus bas que l’autre. L’amplitude en inspiration est très différente. A l’aide de l’index, on peut sentir la présence de la subluxation costale du côté enfoncé (en marche d’escalier), et le faire confirmer par le sujet car l’endroit est douloureux. Il ne faut surtout pas appuyer, ni fort ni longtemps sur ces luxations car : ceci déclenche presque immédiatement une crise.

Algunos artículos interesantes para seguir descubriendo más acerca del asma:

1- Ce que l’on qualifie d’asthme est-il toujours de l’asthme?

2- L’asthme d’après Jacques R. Gesret®